Abel Descollines appelle à des initiatives pour une résolution de crise

Réagissant ce

desco
matin sur le discours du président, le député Abel Descollines parle de déclaration de guerre et dit entrevoir une proche guerre civile. Le député, qui y lit un problème d’égo entre le palais national et la primature, estime que la situation exige deux dialogues dont l’un entre les deux responsables de

l’exécutif pour précéder à celui devant réunir le gouvernement et l’opposition.

Par ailleurs, le député de Mirebalais dit envisager trois options possibles en vue d’une sortie de crise. Il appelle en premier lieu la conférence des évêques et religions pour la paix à convier les différents acteurs à la table des discussions. En deuxième lieu, dit-il, l’ONU devrait songer à envoyer un émissaire pour aider à solutionner la crise. Sinon, le dénouement à cette grogne incomberait à une décision du parlement.

Monsieur Descollines a fait ces déclarations au journal Premye okazyon sur les ondes de Radio Caraïbe.-John-Olsen Dessources

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.