Haïti-Politique : Katriyèm vwa veut la fin du système

Le président du mouvement Esklav Revolte, Jean Wilgins Charles exige le chambardement du système en place qu’il affirme être corrumpu. M. Charles, qui parlait au nom de la structure katriyèm Vwa

en conférence de presse ce mardi, fonde sa demande de table rase sur le constat du discrédit dont sont l’objet les institutions d’Etat et le manque de confiance inspiré par le parlement. Il en a profité pour condamner l’embauche, dit-il, de terroristes par le gouvernement pour tuer la population.

Jean Wilgins Charles appelle les différentes figures de l’opposition à coordonner leurs actions pour obtenir justice pour les victimes, la libération des prisonniers et l’obtention du départ du président Jovenel Moïse. Il prône déjà une conférence nationale souveraine devant accoucher d’un État-nation et une société équitable pour l’après-Jovenel.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.