Entre la justice et la célébration de la journée internationale de la femme, Me Paul Eronce Villard se dresse en trait d’union.

À en croire le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince Me Paul Eronce Villard, promet de marquer la date 8 mars consacrée à la valorisation de la journée

internationale des droits de la femme par des sièges correctionnels composés en majeure partie des femmes. Cette initiative, dit-il, est une stratégie pour lutter spécialement contre la détention préventive prolongée des femmes en conflit avec la loi.

Le Commissaire du Gouvernement de Port-au-Prince, s’estime par ailleurs fier d’avoir traité 242 dossiers au cours de sa récente intronisation, et appelle du coup toutes les autres institutions de l’État à pasticher ce même travail méthodique afin de mettre le pays sur la marche du progrès.

Lanez Duversaint

stanleymomento10@yahoo.fr

Un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.