AZ-INFOS TGV -Insécurité: Querelle de rivaux au parlement sur fond de gangstérisme.

“Aucune autorité du pays ne peut prétendre avoir jamais dialogué avec cette catégorie ‘d’opprimés mal-orientés’ “, tels sont les mots du député Arnel Bélizaire. En effet, l’ancien député de Delmas-Tabarre réagissait à l’émission Matin Débat sur Radio Éclair ce mercredi autour du dossier des échanges téléphoniques entre le sénateur Gracia Delva et le seigneur du village de Dieu, Arnel Joseph.

M. Bélizaire s’est donc insurgé contre la politique de deux poids et deux mesures dont est victime le sénateur Delva qu’il affirme ne pas être le seul officiel à converser avec M. Joseph. L’ancien parlementaire en a voulu pour preuve le ministre de l’Intérieur et des collectivités territoriales entre autres autorités, qu’il dit, avoir de telles pratiques.

Arnel Bélizaire, qui voit dans cette démarche une querelle entre rivaux, exige du sénateur Sénatus qu’il n’abuse pas de sa fonction pour régler de vieilles histoires personnelles.

John-Olsen Dessources
johnolsendessources22@gmail.com

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.