AZ-INFOS TGV-Éditorial : Les bandits se lèvent, l’état haïtien s’enfuit.

Depuis un certain temps nous remarquons une forte hausse du taux d’insécurité partout à travers le pays et du même coup une descente incontrôlable de l’autorité de l’état sur toute l’étendue du territoire. En raison d’un tel constat, ne faut-il pas remettre en question le rôle de l’état dans ce pays.

Le Royaume-Uni, quoiqu’il soit une monarchie, est l’une des plus anciennes démocraties dans le monde où l’état travaille pour le bien du peuple. Après l’exécution de Charles Ier, Oliver Cromwell assuma le rôle de chef et dirigea comme maître et seigneur. Mais en prenant les rênes de l’état il transforma le pays en un protectorat et s’autoproclama “Lord Protector” ou “Seigneur Protecteur”( version française). En prenant ce titre de Protecteur, Cromwell réaffirma le rôle de l’état de protecteur des faibles, des veuves, pauvres et les orphelins sans oublier le territoire lui-même.

Les monarchies anciennes avant le siècle des lumière jouaient ce rôle et quoique que les rois, les princes, ducs et autres membres de la noblité dirigeaient d’une main de fer, néanmoins, l’idée que l’état avait pour but de défendre et protéger était toujours présente. En Haïti, on se demande si cette idée a disparu dans l’au-delà. Si les hommes et femmes politiques de cette nation savent pourquoi ils sont là.

Nos hommes et femmes d’état jouissent des privilèges en raison de leurs fonctions et sont plutôt très défensifs quand on remet en cause les privilèges qu’ils bénéficient. La Présidence, la Primature, les Ministères Intérieure et Justice ainsi que la DCPJ se partagent le budget du soi-disant “Intelligence” alors que même la présidence n’était pas capable de prévoir ce qui allait se passer à Saint-Marc l’année précédente , ce, pour ne pas parler de la situation d’insécurité que sévit au pays.

Partout sur le web on ne fait que visionner des vidéos montrant des hommes armés jusqu’aux dents marcher dans les rues du pays. Ils règnent en maîtres et seigneurs et peuvent s’installer n’importe où dans le pays sans que personne ne puisse les en empêcher. De telles scènes ne font que réaffirmer encore une fois l’inexistence de l’état. C’est d’autant plus grave quand nos sénateurs et députés se rangent aux côtés de ses bandits.

Devant ce fait accompli pourquoi versons-nous notre argent pour alimenter les poches des bandits ? Pourquoi continuons-nous de payer les frais des hommes et femmes d’état incapables ? Dans des villes du pays c’est l’anarchie totale. On ne sait a quel saint se vouer. L’état a perdu l’essence de son rôle de protecteur, gardien et défenseur des faibles, des veuves, des pauvres et de l’orphelin. Alors, n’était-il pas juste de demander quelle est l’utilité de l’état haïtien ?

Stenley Mondestin
Étudiant en Science Politique et Études Internationales

2 comments

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.