AZ-INFOS TGV-Politique:Réginald Boulos accorde 90 jours francs à Jovenel Moïse pour remettre la clé du Palais.

Dans une lettre ouverte en date du mardi 4 juin 2019, le citoyen engagé Réginald Boulos invite le Président de la République Jovenel Moïse à soumettre sa démission dans un délai ne dépassant pas 90 jours, soit trois (3) mois.

“Je vous exhorte d’initier un processus devant amener rapidement à une transition politique qui s’ouvrirait à votre démission comme Président de la République. Une transition durant laquelle le dialogue national pourra être initié une nouvelle Constitution adoptée, des reformes importantes engagées et le procès Petrocaribe en fin démarré sans les obstacles que vouz avez vous-mêmes érigés durant vos deux ans”, a suggéré l’homme d’affaire.

Par ailleurs, le citoyen engagé a déclaré que le chef de l’État vit dans l’illusion d’un pouvoir qui n’existe pas. En effet, il se dit conscient qu’en 2015 et en 2016, il a soutenu Jovenel Moïse dans sa démarche à la présidence. “Je dois maintenant avouer mon amertume et ma déception. Le moment est venu de reconnaître que j’ai été dans l’erreur pour avoir autant cru en vos potentiels et votre bonne volonté”, a t-il enchaîné.

Le Président de la nouvelle structure baptisée “3ème voix” a aussi souligné que le locataire du Palais National est cité dans le dernier rapport de la CSC/CA sur l’utilisation des fonds Petrocaribe comme étant personnellement et profondément impliqué, dans les crimes financiers pour avoir mal géré l’argent du peuple haïtien.

Dans l’attente de la démission du premier mandataire de la nation ne dépassant pas un délai de 90 jours, l’homme d’affaire recommande en urgence et dans l’immédiat de: Rapporter l’arrêté nommant le gouvernement illégal et illégitime de M.Jean Michel Lapin, renvoyer le Conseil Électoral Provisoire (CEP) illégal, faciliter le démarrage d’un dialogue indépendant entre tous les secteurs politiques, sociaux et économiques du pays en vue d’adopter un pacte de gouvernabilité et de définir une feuille de route du pouvoir de transition et nommer un nouveau Premier Ministre sur les recommandations des parties engagées dans le dialogue proposé au point 3.

M.Boulos a conclu pour dire que les mesures proposées ici ne sauraient souffrir des manœuvres dilatoires ni de stratégies de l’esquive et de la diversion qui ont marqué le mandat du Chef de l’État. “Il faut vous décider aujourd’hui ou maintenant. Sinon, l’histoire retiendra que vous n’avez pas eu la profondeur d’esprit ni la vision du temps long qui définissent les grands hommes d’État que vous n’aviez non plus su vous élever à la hauteur des Espérances et aspirations du peuple haïtien, et qu’il vous manquait pathétiquement de grandeur en ces moments difficiles et douloureux pour notre pays”.

Célou Flécher

celouflecher@gmail

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.