AZ-INFOS TGV-Lèt konsyans : Un arrangement qui pourrait déranger.

Fidèle à sa ligne, Blaze one achète au prix fort les tympans de presque tout le pays depuis quelques jours. Avec le franc-parler qui le caractérise si bien, l’interprète de « grands dossiers » et « istwa d Ayiti » soumet à l’appréciation son dernier né baptisé » lèt konsyans ». Déjà très écouté, ce morceau se veut le juge des dirigeants de ces dix-huit dernières années.

Elzié Senora, plus connu sous le pseudonyme Blaze one, vient une nouvelle fois de faire un coup de maître. Ce jeune rappeur dont de nombreux titres abordent la réalité du peuple et autres sujets sociaux propose dans cette énième composition de rappeler aux cinq derniers présidents les principaux faits de leurs mandats, leurs promesses non tenues et leurs retombées pour la population. Blaze one s’est fait l’écho de la grogne d’un peuple zombifié spectateur de sa déchéance.

À l’heure où le dossier du procès des dilapidateurs des fonds Pétrocaribe capte toute l’attention, l’artiste vient déposer en toile de fond un autre procès beaucoup plus global : celui des responsables de la misère, de la pauvreté extrême et des piètres conditions de vie du peuple haïtien. De Aristide à Jovenel, Blaze one fait la radiographie du dépérissement socio-politico-économique d’un pays dont les propres médecins se révèlent être en réalité les tueurs de tous ses espoirs.

Blaze one ne prend pas de gants pour mettre ces chefs d’état face à leurs responsabilités dans la descente aux enfers effrénée d’un peuple qui pourtant les a généreusement confié son destin. Durant les six minutes d’écoute, Blaze one martèle à ces bourreaux leurs pillages du trésor public, l’enrichissement de leurs clans, leur implication dans la guerre des gangs, dans la hausse de la criminalité et du grand banditisme, leur avidité, leur népotisme, leur insouciance et leurs promesses bafouées ne laissant derrière eux que famine, saleté, misère abjecte, aucun accès aux soins de bases, aucune infrastructure, aucune action pour soulager leurs mandants, frustration et surtout la fuite massive des jeunes vers d’autres cieux.

Mais aussi et surtout, l’auteur touche du doigt d’autres aspects des mandats de ces présidents. On peut citer l’individualisme, leur haut niveau d’études, la réalisation à outrance de festivités carnavalesques, l’irrespect du droit de protestation au risque de se faire mettre une balle à la tête, l’armement de jeunes des quartiers populaires, Enfin, rien n’échappe au regard critique de Blaze one. « Lèt konsyans » est un arrangement de mots, de rythmes, de flow, de frustrations, de déceptions et de reproches qui cherche preneur parmi ces hommes perçus comme ayant peur de la vérité, sans conscience et méchants, aux dires du rappeur-compositeur. C’est aussi un arrangement de désespoir et de résignation. En effet, comme la majorité de ses concitoyens, Blaze one dit ne voir aucun avenir dans le pays. Aussi, il se résigne à ne pas aborder la problématique du manque de l’électricité car rien n’y sera fait.

« Lèt konsyans » charrie les critiques les plus acerbes qui prolifèrent depuis un certain temps dans les rues et sur les ondes de nos stations de radio. Cette œuvre est la synthèse des analyses politiques éparses de leaders d’opinion se devant de rester objectifs mais qui dans certains cas jonglent entre être juge et partie. « Lèt konsyans » expose les désillusions d’une nation, les désidératas d’une jeunesse condamnée à la fuite ou au silence parce qu’en Haïti, revendiquer ses droits et se faire entendre dérangent et peuvent même valoir un billet de vol pour un voyage sans retour. À ses risques et périls, Blaze one – contrairement à d’autres artistes visiblement peu concernés par la réalité de ce peuple qu’ils aiment tant faire danser et rigoler- s’arme de courage et fait son devoir de citoyen.

John-Olsen Dessources
Johnolsendessources22@gmail.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.