AZ-INFOS TGV-Politique: « Votre Président que vous avez voté n’est pas un corrompu » dixit, Jovenel Moïse.

Accusé de complicité dans la dilapidation des 4.2 milliards de dollars américains des fonds pétrocaribe via ses deux entreprises commerciales, Agritrans et Bétex, le Président de la République Jovenel Moïse brise son silence et dément toute déclaration laissant croire qu’il est un corrompu. Aussi, le Chef de l’État manifeste sa ferme volonté et son engagement de rester fidèle à son poste et continue de prôner un dialogue inclusif.

Participant ce mercredi 12 juin 2019, à la commémoration du 24ème anniversaire de la Police Nationale d’Haïti (PNH), Jovenel Moïse répond à ses détracteurs politiques qui l’accusent d’être l’un des présumés dilapidateurs des fonds pétrocaribe. « Votre Président que vous avez voté n’est pas un corrompu et il ne le sera jamais », a t-il déclaré, ajoutant qu’il ne trahira pas le vote et la confiance populaire.

Dans cette même optique, le Président de la République sollicite l’aide de la justice haïtienne pour aboutir à une enquête impartiale et apolitique dans le but de juger toutes les personnalités étatiques épinglées dans la dilapidation des fonds publics. Par cette enquête minutieuse, Jovenel Moïse n’épargnera pas ses compagnies indexées pour faciliter aboutissement du fameux procès pétrocaribe.

À l’autre bout du fil, le Chef de l’État continue de miser sur son mandat de cinq (5) ans et qu’il restera ferme au poste, arguant qu’il a redoublé d’effort à chaque fois que le peuple réclame sa tête. Pour tenter de porter une solution durable à la conjoncture à laquelle le pays fait face, ce dernier plaide en faveur d’ un dialogue inclusif avec la participation de toutes les forces vives de la Nation pour permettre au pays de se mettre sur la route du changement espéré.

« Haïti est le pays qu’a connu le plus de Président dans la région et que sa situation reste inchangée. Demander la démission d’un Président ne facilitera la tâche à personne. L’instabilité politique, la déstabilisation et le déchoucage, entre autres sont des moyens utilisés par certains secteurs pour aboutir à une transition. Ces démarches ne pourront en aucun cas résoudre le problème du pays », a conclu et conseillé Jovenel Moïse.

La Rédaction

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.