AZ-INFOS TGV-Gold Cup 2019: Deux phares pour illuminer une ville abandonnée par EDH.

Au terme d’une rencontre rondement disputée, la sélection haïtienne de football est venue à bout du Costa Rica et s’est emparée du même coup de la tête du classement avec un inédit 9/9.

Qui l’aurait dit? Qui l’aurait cru ? Pour parodier l’autre.Oui, les poulains de Marc Colas pris à défaut seulement dès la 13ème minute de jeu sur un ballon anodin dont la trajectoire a été mal appréciée par le latéral droit du jour, en l’occurrence Djimy Bend Alexis qui s’est vu marquer contre son propre but. En fait, un coup de massue sur la tête du jeune pensionnaire du championnat national de première division, mais pas assez pesant pour le retirer de son match.

Une première période de bonne facture, mais à chaque fois les grenadiers péchaient dans les derniers gestes, que ce soit avec Jonel Désiré ou Derrick Étienne, on n’arrivait toujours pas à ponctuer par le coup juste. Cependant, en deuxième période, touchés par la grâce divine, animés de l’esprit de nos ancêtres, les haïtiens ont basculé la barrique et renverser une équipe Costa-Ricaine en quête d’un résultat positif en vue d’éviter les géants mexicains.

Et ce, grâce à un penalty obtenu et transformé de fort jolie façon à la 57ème minute de la partie par Duckens Nazon, le chouchou du public haïtien, jusque-là muet dans la compétition. Ensuite le grand Djimy Bend Alexis, comme pour rappeler à tous que le vrai guerrier n’abandonne jamais la bataille, il a repris victorieusement du pied droit à la 81ème minute de jeu un centre venant de son compère de l’autre côté du terrain et sceller un résultat historique pour la sélection nationale.Deux buts salvateurs qui ont réveillé un pays en proie ces derniers jours à d’énormes troubles socio-politiques. Ô combien le ciel est beau sur Haïti !

Entre autres, cette victoire, symbole d’une harmonie parfaite entre des joueurs issus d’horizons différents, est une leçon d’or envoyée aux dirigeants haïtiens. Nous faisons tous partie d’une même barque, par conséquent nous devons apprendre à tramer dans la même direction. Car, si naufrage y en a, personne ne s’en échappera.

Chrismann Jean-Jacques TOUSSAINT
t.chrismann05@mail.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.