AZ-INFOS TGV-Éditorial: Honorable député, animal politique ou cannibal politique ?

« La justice ne vit pas de scandales, elle en meurt. » nous a dit Etzer Villaire. En effet, au cours d’un vif échange entre collègues Parlementaires, le député de la troisième circonscription de Port-au-Prince, Printemps Bélizaire, tête chère au parti politique Lavalas, aurait lancé une bouffée de propos qui fait ciel ombre un peu partout dans le milieu politico-social haïtien « Mwen, lè m ap pran pouvwa m fizye, m rache »

Par-delà, il reste à savoir si vraiment le député était l’objet de telles déclarations. Si oui, dans quel contexte se serait-il lâché? Plus loin, quel qu’en serait le contexte, n’est-il pas fait l’obligation à tout parlementaire de bien mâcher ses mots sachant le prestige qu’une telle fonction traîne derrière ?

Il est à constater, un peu partout dans le monde pour arriver au pouvoir les hommes, pour la grande majorité, sont prêts à détruire. Et ce, sans s’interroger sur les corollaires. Aristote, dans son écrit intitulé la Politique, presente l’homme comme un animal politique, cela dit, il doit s’évertuer à camper une différence certaine entre le commun des mortels et lui en particulier.

À ne pas ignorer, partout, être parlementaire c’est une responsabilité sacrée. On est constamment sous le feu des projecteurs, de ce fait, paroles, actes et gestes d’une telle personnalité ne sauraient être aunés sur la même mesure qu’un simple citoyen. Ici, le niveau de moralité, de connaissances, d’humanité, d’humilité et autres est mis en contribution.

Nombreux sont ceux qui ont entendu, comme moi d’ailleurs, le député Printemps Bélizaire dire: « Mwen, lè pou m pran pouvwa, m fizye, m rache» Quels sont les fondements d’une si piquante déclaration ? On ne sait jamais, peut-être tant de sœurs et frères ont déjà baissé pavillon devant les caprices de pouvoir du député. En outre, le Pouvoir exécutif s’articule autour de la loi dit-on, alors que la loi se veut boussole de toute société où la démocratie est fixée. Fort de cela, il est d’extrême urgence que l’honorable Bélizaire fasse lumière sous l’impulsion de la loi sur les bases et raisons de ses propos qui font déjà les choux gras de la presse locale.

En somme, chers mesdames et messieurs et , y a une nette différence entre un instruit et un éduqué. Être instruit ne vous ouvre nécessairement pas toutes les portes de l’humanité, seulement l’éducation peut nous aider à nous transcender et aller au delà de nos intérêts mesquins. Vous n’êtes pas uniquement député de la troisième circonscription, mais de la République tout entière, une explication s’avère indispensable pour l’ensemble du pays.Allez honorable, clarifiez vos mots!

Chrismann Jean-Jacques TOUSSAINT
t.chrismann05@mail.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.