AZ-INFOS TGV-Éducation : Le MENFP pose les bases pour la réalisation des examens de fin d’études secondaires de 2018-2019.

Hier vendredi 5 juillet 2019 la grande équipe du ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle (MENFP) avait jugé nécessaire de S’asseoir sur les mises en place relatives au bon déroulement des tests dits officiels qui se tiendront sur l’ensemble du territoire national du 8 au 12 juillet 2019.

En fait, ils seront nombreux à se ruer sur les examens de fin de cycle secondaire, soit 142 912 au total, si l’on fie aux chiffres parvenus du bureau national des examens d’État (BUNEXE)

En effet, les grands acteurs du ministère en question et de l’appareil de justice et de sécurité, citons: le ministre de l’éducation nationale, Pierre Josué Agénor Cadet, le commissaire du gouvernement près le tribunal civil de Port-au-Prince, Paul Eronce Villard et des responsables de la police nationale d’Haïti (PNH) étaient en un point de presse, question d’assurer les principaux concernés sur la pleine et bonne réalisation des examens de la terminale.

Par ailleurs, le ministre Pierre Josué Agénor Cadet a mis l’accent sur l’importance cruciale de ces examens tout en mettant en garde tout individu d’une manière ou d’une autre qui œuvrerait pour la corruption au sein du système éducatif haïtien. Pas mal de sanctions sont prévues à cet effet pour punir tous les coupables et freiner du même coup de telles manœuvres.

D’une part, le ministre assure à tous les candidats réguliers qu’ils auront sans problème l’autorisation de composer , d’autre part, il annonce à ceux n’ayant pas légalement gravi les échelons qu’ils n’auront pas d’accès aux centres d’examens. Et pour finir, ministre CADET a invité tous les acteurs à collaborer pour un déroulement parfait de ces tests officiels.

De son côté, le directeur général, Dr. Meniol JEUNE, avait tenu à remercier tous les secteurs qui ont rendu possible la réalisation des examens de la 9eme Année Fondamentale et les appelle à encore porter leur contribution pour permettre aux bacheliers d’aller composer en toute sérénité.

En addition, Dr JEUNE a fait savoir que l’équipe dont il fait partie va s’arranger pour améliorer la qualité de la correction et a ajouté que des séances de formation sont prévues pour les correcteurs dans tout le pays. Et ce, pour rendre le système le plus fiable que possible.

Enfin, Me Paul Eronce Villard, le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince s’est réaccentuée sur les mesures qui seront prises pour protéger parents et élèves concernés par les examens comme ce fut le cas pour la 9ème Année Fondamentale. À cela, des services du Parquet seront éparpillés dans les rues de la capitale. Tout écart de comportement aux environs des centres d’examens sera puni conformément aux prescrits de la loi a martelé le commissaire qui, par ailleurs, a nié tout prétexte qui viserait à justifier les actes malencontreux de quiconque à l’endroit des candidats.

La Rédaction

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.