AZ-INFOS TGV-Éditorial : Fritz William Michel, serait-il l’arroseur arrosé?

Après les échecs essuyés par devant Le Parlement avec Jean-Michel Lapin, Jovenel Moïse était dans l’obligation de sortir un nouveau nom qui soit en mesure, dans un premier temps de convaincre le Parlement à octroyer un vote favorable à sa déclaration de politique générale et dans un second à s’élever à la hauteur de la crise à laquelle fait face le pays. Un choix qui s’est annoncé compliqué au regard de l’incertitude de tous les instants qui s’installe sur Haïti. À cela, le président a jeté dévolu sur Fritz William Michel, jeune homme de 38 ans, pressenti pour être ministre de la planification et de la Coopération externe du gouvernement de Jean-Michel Lapin. En fait, aussi jeune soit-il, il a un certain vécu dans l’administration publique.

En effet, depuis sa nomination, une vague de critiques s’abat sur l’aspirant de la Primature, qui aurait utilisé son compte Twitter pour voyouriser, si vous me permettez le mot, certains illustres personnages de la presse haïtienne.
Citons Liliane Pierre Paul et Jean Monard Metellus, et certains grands noms de l’opposition. Aujourd’hui, après sa nomination le spectre de tout ce comportement de bossal refait immédiatement surface avec des critiques venant de partout. Ce qui a conduit à une modification du nom utilisateur de ce compte ( de Fritz William Michel à Gary Gauthier). Bref! Qu’adviendra-t-il si M.Michel est véritablement l’auteur de cette minable histoire ? Pourquoi la modification a eu lieu seulement après sa nomination? Alors, ne dispose-t-on pas d’experts en la matière pouvant aider à dissiper les nuages ?

Sachant la mission de conciliation inexorablement liée à tout occupant du poste de Premier Ministre, la capacité à pouvoir tisser des liens entre le pouvoir en place et l’Opposition, à créer de vrais compromis, maintenant avec des propos si grivois à leur encontre, y a-t-il des marches de manœuvres susceptibles de résultats efficaces pour Fritz William Michel ? À bien regarder, sans risque de se tromper, on peut oser dire qu’il n’est pas la pièce idéale pour relancer la machine haïtienne, et je crois fort bien que nous savons pertinemment qu’est-ce qui pourrait arriver en tel cas. Cela s’affiche, il s’est déjà placé dans une situation où il lui est difficile, voire impossible de demander à l’en face de venir s’asseoir autour d’une table en sa compagnie surtout après avoir témoigné d’une telle indifférence à son endroit.

À ne pas ignorer, s’il était arrivé à s’attaquer même à la presse haïtienne, sa ratification, ne se révélerait-il pas menaçante pour la liberté de cette presse déjà en proie, ces derniers jours, à de nombreuses attaques meurtrières ?

Dans son inconnu, il s’était amusé à tirer à boulets rouges sur certaines personnalités nobles du pays, et le voici sous le feu des projecteurs, non pour être adulé, mais pour subir de la pareille. Autrement dit, son passé mal orienté est en passe d’hypothéquer son futur. Ce sont donc des allégations vite démenties par le PM, mais pas assez pour disperser les doutes. Si hier, il amusait la galerie en traitant Monsieur et Madame tout le monde de voyous, maintenant c’est à son tour d’être crucifié, la loi du karma se fait sentir, peut-être.

Cessez les jeux, conduire la barque d’un pays n’est pas l’affaire d’hommes et de femmes en quête de reconnaissance particulière ou pour faire capital politique, mais pour faire souffler un vent de bien-être, de renouveau sur l’aire du pays. Haïti patauge depuis fort longtemps déjà dans l’amateurisme, Jovenel Moïse ne cesse de faire preuve d’incapacité de gouvernance, des décisions spontanées et mal venues, il nage à contre courant. En addition, son nom est cité dans de multiples histoires louches. Finalement, il est impératif qu’il s’élève sur Haïti le soleil de la transparence et de l’intégrité.

Donc, ce bouillonnement autour de M. Michel serait les conséquences de ses inconséquences. Il ne suffit pas de démentir, il faut venir avec des preuves fortes. Ne pensez pas M. Le PM nommé que vous pourrez accéder à la Primature avec une telle encre noire sur votre robe réclamée blanche. Un minimum de moralité doit être de mise pour chacun de vous, car diriger c’est également pouvoir aller au delà de son petit schème de pensées. Osez endosser vos responsabilités quelles qu’en seraient les conséquences, en effet, cela fait aussi la force et l’histoire des grands hommes. Cessez de faire d’Haïti votre boîte de jeu, respectez d’abord le pays avant de l’exiger de l’étranger. Ce qui serait de votre part une œuvre d’extrême magnanime !

Haïti pour haïtiennes et haïtiens !
Le pouvoir aux femmes et hommes conséquents !
Avenir d’Haïti à la jeunesse !

Chrismann Jean-Jacques TOUSSAINT

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.