AZ-INFOS TGV-Éditorial : Le Parlement haïtien, de l’Assemblée des sages à l’Assemblée des fous

Les jours se passent et la source des parlementaires haïtiens continue à baigner le pays de conneries. En effet, alors qu’on s’apprêtait de force à installer le Gouvernement de Fritz William Michel, tant décrié par une bonne frange du gratin politique haïtien.

Et soudain, le sénateur du Nord, Jean-Marie Ralph Féthière, membre de la partie majoritaire n’a pas hésité à brandir son arme a feu, dégainer et ce, malgré la foule. Un acte de pure barbarie qui a mis en danger la vie de nombreuses gens notamment deux citoyens respectivement touchés au ventre et à la bouche à qui, heureusement, la vie sourit encore.

Faisant ses aveux, le dégaineur a dit s’être défendu légitimement de quoi détourner l’expression juridique « légitime défense » de son vrai sens. Un acte qui vient grossir les rangs des bêtises dans le camp du Parlement haïtien. Soyons sérieux, vu la préciosité que traîne cette institution derrière elle, par quelle voie ces mecs sont-ils arrivés à s’y installer ? Est-ce un accident de parcours ?

Après le fameux coup de pied de Joseph Lambert à un collègue, les actes de vandalisme des sénateurs de l’opposition question de faire obstacle à la pertinacité du bloc majoritaire pour déposer Fritz William Michel à la Primature. Après encore, les dénonciations en veux-tu, en voilà entre eux essentiellement axée sur le très rentable commerce de voix qui s’opère au Parlement. Et maintenant, c’est le tour de Ralph Féthière de s’embourber encore plus, de montrer qu’il est plus adroit dans le maniement des armes que dans la question d’élaboration de lois. Cela prouve en effet qu’à défaut de sages, le Parlement haïtien est un espace réservé à des fous. Un endroit où l’on assiste au défilé des féroces, des cupides cherchant de quoi remplir leur sacoche pour vivre aisément avec leurs pairs. Et ce, au détriment d’un peuple gémissant sous le lourd fardeau de la misère.

Participant à l’émission
« Intersection » sur radio Caraïbes le vendredi 20 Septembre 2019, Pierre-Paul Patrice Dumont, peut-être l’arbre qui cache la forêt, a dit avoir reçu un message WhatsApp du Premier Ministre nommé, la photo d’une chèque de plus de 5 millions de gourdes disant : « voici la dernière tranche » Et malgré les questions de sénateur Dumont, le PM nommé ne pouvait donner la moindre explication.

La dernière tranche ? Hmmm cela porte à dire qu’il y avait au moins trois versements. Pas vrai? De faramineuses sommes qu’ils empochent sans se faire de questions. Qu’en est-il de la moralité en tout ça ? Sénateurs ou marchands de voix?

Un petit regard sur la situation du pays nous permet de constater combien ils sont glauques, des canailles qui ne respirent que la fausseté. À ce point, il serait bien plausible de parler de préférence d’Assemblée des fous au lieu d’Assemblée des sages que l’on utilise fort souvent pour toucher l’importance et le côté précieux de toute institution parlementaire digne de ce nom. À cet effet, des gens si instinctifs, des Hommes au niveau académique et de pensée nettement au-dessous de la moyenne ne sauraient former qu’un corps de fous, de fripouilles, de cannibales ou de sauvages.

Après plusieurs années à blasphèmer cette institution, déshonorables parlementaires faites le geste rare de reconnaître vos limites et de laisser l’opportunité à des gens formés, honnêtes et intègres de prendre les rênes. Car, en imposant des non-qualifiés aux Ministères et aux Directions Générales à l’Exécutif, en désignant des juges corrompus pour vous protéger dans vos agissements, voyez combien avez-vous déshabillé les Institutions, avez-vous réduit la nation au néant. Quel gâchis ! Quelle honte ! Vous en avez accouché assez de bêtises, le peuple haïtien en a marre de vous !

Assemblée de fous, la population haïtienne voit à clair pourquoi aucune loi sérieuse ne peut être élaborée. Vos manières de faire ne conduisent qu’à la conclusion le Pouvoir Législatif est confié à des déréglés mentaux, des ratés de la République. Et, cela ne fait qu’effondrer le pays chaque jour plus dans la crasse.

Assemblée de fous, déshonorables de votre état, donnez-nous une chance, nous avons à cœur de déposer la folie qui nous brouille toutes les pistes de solutions. Vous n’apportez rien, absolument rien au pays, vous n’êtes que des charges de misère de quoi le peuple cherche à tout pris à se libérer. Il faut savoir se lever lorsque la table est desservie. Vous n’êtes pas à la hauteur pour siéger au nom de la terre chère aux vaillants héros de la République, vous n’êtes que des valettes de la mesquinerie. Le pays ne compte plus sur vous, fous que vous soyez !

Oui, on veut que des lois soient élaborées et votées, cependant pourvu qu’elles ne soient de l’initiative des fous. Merci bande d’escrocs, merci bande de fous, merci bande de ratés, la République vous remercie, merci, merci beaucoup! Ainsi prend fin votre mission, stationnez au carrefour de l’honnêteté, descendez et passez-nous la clef, vous n’êtes pas à la hauteur, nous ne voulons plus de vous. Merci ! Merci ! Merci !

Vive la République !
Vive un Parlement de sages !
Vive la jeunesse !

Chrismann Jean-Jacques TOUSSAINT
t.chrismann05@gmail.com

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.