Pays locked, un phénomène multipliant le taux de dépression en Haïti – AZ-INFOS TGV

Depuis tantôt sept ans et quelques mois, la mauvaise gouvernance du PHTK au pouvoir a causé une séquence de mouvements violents en cascade perpétrée sur certaines entreprises publiques et privées dans les régions métropolitaines.

Après l’installation de SEM Jovenel MOÏSE, ont constaté plusieurs psychologues, cette situation cataclysmique a connu un essor exponentiel. À cela, les gens se trouvent dans l’obligation de mettre leurs quartiers sous les verrous contre toute tentative d’infiltration banditisme.

Des bâtiments submergés par le feu, des manifestants en colère, des magasins pillés, des Supermarchés vandalisés; une situation qui ne cesse de grossir la vague des chômeurs de jour en jour en Haïti.

Anxieux, fermés dans leurs quartiers tout en espérant la reprise des activités économiques, de nombreuses personnes sont atteintes déjà de la dépression et d’autres sont touchées sans le savoir.

Interrogé par un journaliste de AZ-INFOS afin de mieux expliquer cette maladie mentale, le Dr Saint-Hilaire a démontré avec brio ce phénomène psychosocial qu’est la dépression, tue à petit feu près de 300 milles personnes chaque année et ses symptômes ne sont que la fatigue sans cause, la tristesse, la déconcentration, la boulimie ou l’anorexie, la dévalorisation de soi, l’hypersomnie ou l’insomnie jusqu’à pousser l’individu atteint à se suicider.

Par ailleurs, même si les préventions données par le Docteur contre cette invasion mentale sont peu appliquées en Haïti comme : s’adresser à un psychologue à cet effet, l’exercice physique, la méditation, une nourriture saine, mais le braquage, la peur et le problème intracommunal font défaut à ces pratiques curatives ces dernières temps.

Si déjà la vie de l’homme est une vapeur qui paraît et qui ensuite disparaît, qu’adviendra à la population haïtienne qui n’a même pas accès aux besoins primaires, en plus, livrée à la plus grande inquiétude causée par ce pouvoir en place dans les prochaines années ? L’avenir nous dira le reste.

Lanez Duversaint

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.