‘’ L’éternité des Cathédrales ‘’ de Adlyne Bonhomme et ‘’Pwa Grate’’ de Jessica Nazaire seront en signature à Jaden Samba – AZ-INFOS TGV

Malgré la situation chaotique du pays, le secteur culturel ne chôme pas. Les lectrices et lecteurs de la poésie surtout féminine auront un prétexte de se réunir en sirotant ou s’enivrant de beaux vers.

Car à l’initiative de L’Observatoire Africain des Professionnels de L’Edition (OAPE) et de l’Édition de la Rosée, Jaden Samba ouvrira ses portes ce 10 novembre 2019, de 13h jusqu’à 16h, pour une séance de paraphe et de rencontre avec les auteures de L’éternité des Cathédrales et de Pwa Grate.

A cet effet les poètes journalistes, Adlyne Bonhomme et Jessica Nazaire, signent respectivement leurs ouvrages, L’éternité des Cathédrales et de Pwa Grate au prix de 350 gourdes chacun. Et un spécial de 500 gourdes pour ces deux ouvrages publiés, cette année, sous le label de l’édition de la Rosée, collection Jacques Roumain.

Jessica et Adlyne ne seront pas les seules figures emblématiques de la littérature haïtienne actives à cette activité. Une conférence-débat sous le thème : « Que peuvent les auteures contemporaines dans la lutte pour l’émancipation des femmes ? » sera un pont jeté entre Kettly Mars, Clauvell Jr louis Jean et le grand public. Avec la littérature comme avant-garde l’auteure de « L’ange du patriarche » et celui de « Mémoires d’un trépassé » auront à intervenir sur l’interrogation.

Cerise sur le gâteau, des slameurs, chanteurs et danseurs se chargeront de la délectation du public. Ricky Fou Conscient, ce slameur connu pour sa capacité à jongler les mots y sera question de livrer des morceaux sur son « Livre-raison » et sur ces autres albums. Le fameux danseur et tambourineur, Grѐs Balѐn, livrera à son tour des prestations. Lourde-Mia Michel, avec sa voix si tendre, va devoir profiter de ce moment pour prouver a tout le monde de quoi elle est capable. Le bonheur sera au rendez-vous, car Nick le Mathyr et LFD seront au menu. Et enfin Douglas Zamor, l’homme au multiple chapeau, très prisé dans le milieu culturel laissera de côté son chapeau de poète pour mettre en relief son talent de chanteur et diseur.

Dans une interview accordée au quotidien Le National, les deux auteures parlent de leur ouvrage. Jessica Nazaire considère « Pwa Grate » comme un long travail d’introspection, dans lequel elle se positionne en tant qu’humain, mieux, en tant que femme. Le recueil est, selon l’étudiante en communication sociale, une quête initiatique, identitaire d’authenticité, de liberté.

Dans cette même interview, Adlyne Bonhomme a dit trouver l’origine de son ouvrage dans une fausse espérance de la voir guérir de la marque d’une grande douleur qu’elle porte dans son âme. « Je le dis parce que tout simplement il y a des choses qui ne se guérissent pas, pense-t-elle. Mais ça ne m’empêche pas d’espérer et de porter le soleil dans ma main, de me sentir habitée par autre chose que cette souffrance, même si elle est éternelle », a-t-elle conclut.

Ce dimanche 10 novembre Jaden Samba sera comme à l’ordinaire le foyer de la littérature et de la musique… alors rendez-vous au 31 Rue O, Pacot, Port-au-Prince.

Billy Doré
dorebilly100@gmail.com

One comment

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.