Verrettes : Nouvelle vague de mobilisation pour exiger le départ de Jovenel Moïse – AZ-INFOS TGV

Ce 18 novembre marque la 216e commémoration de la bataille de « Vertières ». Sous la pression de la population tant furieuse, le président de la République se trouve dans l’impossibilité d’aller au pied des Héros de l’indépendance. Entre-temps, la vague de mobilisation réclamant sa démission continue de s’intensifier d’une commune à l’autre.

Répondant à l’appel de « REV » (Regwoupman Etidyan Vèrèt), ce lundi, des dizaines de personnes, notamment des jeunes, ont défilé dans plusieurs rues de la commune de Verrettes pour exprimer leur ras-le-bol et surtout réclamer le départ de Jovenel Moïse.

Pendant plus de 3 heures, un théâtre de rue qui, selon Ronick Romulus est une nouvelle forme de protestation visant d’abord à sensibiliser la population à se soucier davantage sur l’ensemble des problèmes que connait actuellement le pays, et dire non à leurs conditions de vie, a sillonné plusieurs rues de la cité Dumarsaisienne.

« Jovenel Moïse est la tête de ce système responsable de nos malheurs que nous voulons tous éradiquer, lance Faustin Exinor. Nous devons le forcer à démissioner afin de parvenir à un autre système fort qui soit capable de répondre aux besoins de la population », déclare-t-il furieusement.

Ronick Romulus l’un des jeunes très remarqués dans la vie sociale de la commune invite la population à rester accrochée à ses revendications qui passent inévitablement, selon le vingtenaire, par la démission du locataire du palais national. Il s’en prend également à la communauté internationale qui ne cesse de s’immiscer dans les affaires internes du pays et responsable quelque part du mal-être du peuple haïtien.

« Cette chaîne de mobilisation ne sera pas brisée tant que nos revendications ne soient pas prises en charge, affirme d’un air sûr Saint Gilles Max Stanley. Tout comme son camarade Ronick Romulus, Max croit que le chambardement de ce système décrié doit commencer par la démission du président de la république. « Il ( Jovenel Moïse) doit, qu’on le veuille ou non tourner ses talons, car rien ne marche dans le pays, il prouve clairement sa nullité », affirme-t-il.

Verrettes est cette commune du département de l’Artibonite où les services de bases sont quasiment inexistantes. La route principale est totalement cahoteuse. La promesse de courant 24/24 faite par Jovenel Moïse semble envenimée la situation, car les habitants de cette ville reliant Pont-Sondé à Mirbalais ont vu leurs maisons électrifiées par l’Electricité d’Etat d’Haïti (ED’H) depuis le mois de janvier 2019.

Billy Doré
dorebilly100@gmail.com

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.